Accueil      banniere de jardihaie    Contact    facebook     English
Classification du dahlia Conseils d'utilisation du dahlia Conseils de culture du dahlia Multiplication du dahlia Les dahlias de Louis Laurent Photos de dahlias

Classification du dahlia

Voiçi la nouvelle classification du dahlia réactualisée et adoptée par le Bureau de la Société Française du Dahlia réuni à Enghien-les-Bains le 19 Février 2000.

1) TYPES

  • I) DAHLIAS à FLEURS SIMPLES (S) : Centre ouvert, une rangée de ligules régulièrement espacées et dans le même plan.
    SIMPLES ORDINAIRES (So) Hauteur variable, ø supérieur à 5cm. Ex : Feuerrad (Pfitzer)
    SIMPLES MIGNONS (Sm) Nains, ø inférieur à 5 cm. Ex : Topmix (Ballego)
  • II) DAHLIAS à COLLERETTE (CO) : Dahlias à fleurs simples présentant une rangée de pétaloïdes de couleur variable entourant le disque. Ex : Libretto (Topsvoort) Stefanie Hertel (Voit)
  • III) DAHLIAS à FLEURS D’ANÉMONE (AN) : Les fleurs tubulaires du disque central sur-dimensionnées et plus ou moins colorées forment une sorte de nid d’abeilles protubérant entouré d’un rang de ligules plates. Ex : Guinea (E. Turc) Roulette
  • IV) DAHLIAS à FLEURS DE PIVOINE (DAHLIAS PIVOINES) (PE) : Inflorescences creuses présentant deux rangs de ligules au moins. Souvent 1/2 nains. Ex : Bishop of Llandaff (Treseder)
  • V) DAHLIAS à FLEURS D’ORCHIDÉE (O) : Inflorescences creuses ou pleines, ligules longues, turbinées dans le sens concave (de manière à présenter la face inférieure de la ligule) Ex : Giraffe (Hoek) Alloway Candy (Stitt)
  • VI) DAHLIAS BOUQUETS (BO) : Inflorescences pleines, de ø inférieur à 15 cm, pouvant comporter moins de ligules que cactus et décoratifs. Forme et épaisseur très variables, mais sont souvent peu épais. Les plantes se caractérisent par une très grande ramification et donc un grand nombre d’inflorescences épanouies simultanément. Ex : Tour du Monde (E. Turc) Président Darrault (Laurent) Willemse Glory
  • VII) DAHLIAS à FLEURS DE CAMÉLIA (CAM) : Inflorescences très régulières, en général moyennes, petites, ou miniatures, moins épaisses que celles des décoratifs. Ligules plates, larges, droites, arrondies à leur extrémité, jamais ondulées ni récurvées vers la tige. épaisseur maximale : 1/2 du ø. Ex : Londres (Vilmorin) Le Castel (Laurent)
  • VIII) DAHLIAS à FLEURS DE NYMPHÉA (NY) : Mêmes caractéristiques que ci-dessus mais les ligules sont plus allongées, légèrement concaves et incurvées. Ex : Lagadec (Weinreich)
  • IX) DAHLIAS à FLEURS SPHÉRIQUES (B) :Ligules particulièrement nombreuses (souvent davantage que dans le type décoratif), courtes, larges et arrondies à leur extrémité, turbinées dans le sens concave, donnant à l’inflorescence sphérique un aspect plus ou moins alvéolé. épaisseur optimale : au moins 3/4 du ø.
    DAHLIAS DOUBLES ANCIENS (Bd) : Peuvent montrer un centre ouvert. Ex : Madame Frissart Kaiser Wilhelm (Deeren 1881)
    DAHLIAS BALLES (Ba) Inflorescences pleines, ø supérieur à 5 cm Ex : L’Ancresse (Flint) Aurora’s Kiss (W. Holland)
    DAHLIAS POMPONS (LILLIPUTS) (Bp) Balles de ø inférieur à 5 cm Ex : Andrew Lockwood (Lockwood)
  • X) DAHLIAS DÉCORATIFS (D) : Inflorescences pleines, ligules plus ou moins larges, plates, légèrement concaves, convexes ou ondulées, pas ou peu turbinées, souvent récurvées vers la tige. épaisseur optimale : 3/4 du ø.
    DÉCORATIFS STRICTS (Ds) Ligules plates, légèrement concaves ou convexes, régulièrement ordonnancées, souvent larges. Extrémités arrondies ou pointues. Ex : Bacchanal (E. Turc) Jersey Beauty (Waite)
    DÉCORATIFS HYBRIDES (Dh) Ligules turbinées (convexes) à leur extrémité seulement (de l’ordre du quart de la longueur de la ligule), ou ondulées, bouclées, rubanées. Ex : Albion (E. Turc) April Dawn (Connell)
    DÉCORATIFS LACINIéS («à FLEURS D’ŒILLET» inclus) (Dlc) Ligules laciniées (ou fimbriées : présentant régulièrement et de façon nette une extrémité fourchue, formant deux ou trois pointes distinctes). Ex : Aachener Karneval « Carnaval d’Aix » (Wirth) Pinelands Princess (Higgo) Muscadet (E. Turc)
  • XI) DAHLIAS CACTUS (C) Inflorescences pleines aux ligules pointues, turbinées dans le sens convexe (de manière à présenter la face supérieure de la ligule). épaisseur idéale : 1/2 à 3/4 du ø.
    CACTUS RAYONNANTS (DROITS) (Cd) Ligules droites, inflorescence régulière. Ex : Anne de Bretagne (E. Turc) Kiwi Gloria (Durrant)
    CACTUS INCURVÉS (Ci) Ligules régulièrement incurvées vers le centre, inflorescence régulière. Ex :Obtenteur Chapron (Chevalier) Andrew David (Connell) Cendrillon (Chevalier)
    CACTUS RÉCURVÉS (parfois appelés «à FLEURS DE CHRYSANTHèME») (Cr) Ligules courbées latéralement de façon plus ou moins désordonnée, inflorescence d’aspect tournoyant. Ex : Alfred Grille (Severin) Jane Romance
    CACTUS DENTELLES (Clc) Ligules laciniées. Ex : Stellyvonne (Higgo) Marilyn (E. Turc)
  • XII) DAHLIAS SEMI-CACTUS (HYBRIDES) (SC)
    SEMI-CACTUS ORDINAIRES (SCo) Formes intermédiaires entre cactus et décoratifs. Ligules imparfaitement turbinées (convexes) sur toute leur longueur ou turbinées (convexes) sur une partie notable de celle-ci (de l’ordre de la moitié). épaisseur idéale : 3/4 du ø. Ex : été Indien (E. Turc) Veronese (Delbard) Klondike (Redd)
    SEMI-CACTUS LACINIÉS (SClc) Même chose, ligules laciniées. Ex : Texas (E. Turc) Kenora Macop-B (Leroux) Black Touch (E. Turc)
  • XIII) DAHLIAS DIVERS (N) Formes nouvelles ou trop rares pour former une classe spécifique Ex : Akita (Konishi)

2) TAILLE DES FLEURS

  • Très grande fleur (tgf) : + de 25 cm de ø
  • Grande fleur (gf) : de 20 à 25 cm de ø
  • Fleur moyenne (fm) : de 15 à 20 cm de ø
  • Petite fleur (pf) : de 10 à 15 cm de ø
  • Miniature (min) : de 5 à 10 cm de ø
  • Très petite fleur (tpf) : - de 5 cm de ø

3) HAUTEURS

  • Haut : + de 80 cm
  • 1/2 nain : de 50 à 80 cm
  • Nain : - de 50 cm
Note : Il est recommandé d’indiquer précisément la hauteur des plantes et le diamètre des fleurs en cm, et de ne recourir aux nomenclatures ci-dessus qu’en cas de nécessité.

4) COULEURS

  • Blanc (Bl)
  • Jaune (Ja).
  • Orange (Or)
  • Automne (Au)
  • Rouge (Rg).
  • Rouge foncé (Gr)
  • Rose (Rs)
  • Rose foncé (Rf)
  • Mauve (Ma).
  • Pourpre (Po)
  • Flamme (Fl)
  • Mélange clair (Mc)
  • Mélange foncé (Mf)
  • Bicolore (Bi) : association de deux couleurs dont les limites sont nettes et tranchées
  • Panaché (Pa) : bigarrures sous forme de points, mouchetures, taches, zébrures ou fines lignes d’une couleur en contraste avec la couleur de fond
Note : Dans les cas des catégories « Mélange clair », « Mélange foncé », « Bicolore », et « Panaché », il est vivement recommandé de préciser les couleurs, en commençant par la dominante.

Les certificats de mérite :

  • C.M.F. : Certificat de Mérite Floral
  • C.M.S. : Certificat de Mérite Supérieur
    Avec les indications suivantes :
  • S.F.D. : Société Française du Dahlia
  • G.P.F.D. : Groupement Professionnel Français du Dahlia
  • S.N.H.F. : Société Nationale d'Horticulture de France
Revenir en haut