Accueil     Contact     banniere de jardihaie     facebook     English

La rotation des cultures

Pratiquer la rotation des cultures au potager, c'est la façon la plus "naturelle" d'obtenir de bons et sains légumes au potager. Pour les petites surfaces, 4 planches sont un bon compromis ; pour ceux qui disposent de plus d'espace une planche spéciale pommes de terre et engrais verts sera ajoutée pour nettoyer et laisser reposer la terre.

1ère année : Les engrais verts

rotation des culturesAu début il n'y a rien... il faut donc retourner la terre à l'automne, si votre terre est lourde ou au printemps, si elle est légère. Pour la première année, je conseille une plantation de pommes de terre sur toute la surface afin de "nettoyer" le terrain. En fin de saison un semis de moutarde sur tout le potager.

2ème année : Les légumes graines (planche n°1)

rotation des cultures C'est la planche des légumineuses, des papilionacées, et des chénopodiacées. Ces légumes ont la propriété de nettoyer la terre. Des pois et des fèves occuperont le terrain très tôt au printemps. Plus tard, en été, ce sera la planche des haricots. En fin de saison les épinards d'hiver seront semés comme engrais vert. Tous ces légumes ont la particularité de fixer l'azote au sol.

3ème année : Les légumes feuilles (planche n°2)

rotation des cultures Puisque l'azote est présent en quantité dans le sol, les légumes "feuilles" vont l'utiliser. C'est la planche des crucifères, des composées, et des pommes de terre (si elles n'ont pas une planche spéciale pour elles). Si vous ne faites que 4 planches, bien que la pomme de terre soit une solanacée comme la tomate, je la place dans cette planche car elle s'associe très bien avec le chou et très mal avec la tomate. Au printemps je ressème des épinards très tôt pour occuper le terrain. je les recouvre d'un voile de forçage pour faciliter la levée. En été les choux commenceront leur développement en compagnie des laitues jusqu'à la fin de l'automne et même en hiver pour les choux de Bruxelles et les chicorées. Eventuellement concombres, céleris et navets peuvent prendre place ici. A l'automne, un autre crucifère, la moutarde, occupera les places disponibles. Il est possible de la semer jusqu'en octobre.

4ème année : Les légumes racines (planche n°3)

rotation des cultures La culture des choux est particulièrement épuisante, cela tombe bien : les liliacées et les ombellifères vont puiser au plus profond de la terre les éléments indispensables à leur développement. Tôt en saison carottes, radis, oignons, échalotes occuperont le terrain. Plus tard poireaux, betteraves, endives, fenouils pourront les rejoindre. En fin de saison la mâche occupera les parcelles laissées vides.

5ème année : La pomme de terre (planche n°4)

rotation des culturesC'est donc la planche qui vient en plus si vous pouvez faire une rotation sur 5 ans. La pomme de terre est une plante qui "nettoie" le sol. Elle pourra être associée au ricin, à l'amarante, à la tétragone. En fin d'été le trèfle blanc terminera d'assainir la terre. Si vous disposez de peu de place, faîtes une rotation sur 4 ans, vous passez donc directement à la planche suivante.

6ème année : Les légumes fruits (planche n°5)

rotation des cultures La terre étant propre il faut maintenant la nourrir : dès le printemps, le compost est étalé sur cette planche qui va accueillir les solanacées (sauf la pomme de terre) et les cucurbitacées. C'est le domaine des tomates et des courges mais aussi du maïs. En fin de saison, semez de la moutarde comme engrais vert.


ET LES FLEURS ?

rotation des cultures rotation des cultures rotation des cultures

Les fleurs ont, bien entendu, leur place dans ce type de jardin. Il y a déjà les fleurs à couper : dahlias, soleils, reine-marguerites, petits glaïeuls, tournesols... En bordure, les œillets d'inde repoussent les insectes près des haricots, des choux et des carottes. Les soucis s'associent bien avec avec les carottes et les légumes racines en général, les tagètes avec les haricots, les mufliers avec les tomates. Les capucines attirent les pucerons, éloignent les mouches blanches et les fourmis. Elles se sèment en bordure des haricots. Les chrysanthèmes nains, cosmos, rudbeckias ainsi que la lavande, la bourrache, la phacélie et la tanaisie pourront être utilisés également dans le potager.

L'ail et la ciboulette retardent l'apparition des tâches noires sur les rosiers et repoussent les pucerons. La sauge éloigne les papillons (piérides) du choux, la camomille stimule les plantes malades. La valériane stimule les vers de terre et repousse les rongeurs. La bourrache est une plante mellifère qui attire les abeilles qui féconderont les tomates, les courges, les fraisiers.

Enfin les engrais verts comme la phacélie et le sarrasin, les aromatiques comme le fenouil et l'aneth trouveront leur place dans ce jardin naturel. Vous avez compris les principes fondamentaux de ce type de culture. Il est important d'occuper le terrain le plus possible pour éviter la prolifération des adventices et de ne pas retourner profondément le sol.

Revenir en haut